En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Le corps face à l'effort

Des mesures pour comprendre

Par admin marengo, publié le lundi 26 novembre 2018 07:23 - Mis à jour le mercredi 27 janvier 2021 17:36

Situation –Problème :

En cours d’EPS, pour préparer le test sur la VMA, les élèves de 5e effectuent l’exercice suivant : après la phase d’échauffement, courir 3 fois 3 min à des allures différentes avec 3 min de récupération entre chaque course.

-Course A = 3 min allure lente (compter le nombre de plots placés tous les 25m) à 3min de récupération

-Course B = 3 min, atteindre un plot de plus qu’en A à 3 min de récupération

-Course C = 3 min, atteindre un plot de plus qu’en B

 

Lors de l’exercice, 2 élèves volontaires, un sportif régulier et un autre sédentaire, portent une montre connectée qui mesure leur fréquence cardiaque.

A la fin de l’exercice, l’élève qui pratique une activité sportive régulière parait moins épuisé que l’élève sédentaire alors qu’il a parcouru un plus grand nombre de plots. Les autres se demandent pourquoi ?

Consignes :

1 - A l’aide de l’application Polar Flow, relève les fréquences cardiaques maximales dans les 3 phases de course (A, B, C) : pour l’élève sédentaire et pour l’élève sportif. Note les résultats dans le tableau ci-dessous.

 

Course A

Course B

Course C

FC élève sédentaire

 

 

 

FC élève sportif

 

 

 

FC = Fréquence Cardiaque : nombre de battements de cœur par minute

-Captures d’écrans de l’application Polar Flow :

2 -Comparaison des résultats.

Afin de comparer les résultats des 2 élèves, réalise un graphique en barres (histogramme) à l’aide d’un tableur.